Péripétie et Volte-face Part.2 – Gourdy’s News N°121

XIN EOHP : Pff, il faut maintenant que je mette un message avant la suite ? Un résumé de la première partie en plus ? Les gens ont besoin d’être autant assistés ?
SOYOKAZE : Oui, c’est moi qui décide du format à présent ! Allez !!
XIN EOHP : Bon, eh bien … Previously on Ace Attorney Forum’s the Gourdy’s News !
SOYOKAZE : T’étais pas obligé de faire ton intéressant non plus …
XIN EOHP : Blablabla … *Humpf* Précédemment dans « Péripéties et volte-face », un jeune docteur amnésique se retrouve en pleine forêt et accosté par un beau jeune homme-
SOYOKAZE : C’était un aventurier, pas un docteur ! Et accosté par un vieillard à lunette ! Relis ton script !!
XIN EOHP : Oui oui … Enfin bref, l’aventurier reçoit une carte du vieillard pour aller chercher un mystérieux carnet avec l’emplacement d’un fabuleux château en or et il partit à sa recherche !!
SOYOKAZE : En or, en or … Calme tes ardeurs mon coco, il est lugubre ce château, LUGUBRE ! Lis sérieusement !
XIN EOHP : Ah ! Mon moment préféré ! L’aventurier assiste à une dispute entre le Dr. Xin, propriétaire du château, et sa prêtresse Dame Soyokaze !
SOYOKAZE : Bizarrement pour cette scène-là tu te rappelles très bien des détails ! Ah mais j’avais oublié : je te menais à la baguette ! Haha !
XIN EOHP : *Humpf* … L’aventurier arriva dans la salle de bain de la prêtresse, trouva le carnet caché sous une serviette et LA ! Cliffhanger les amis ! Soyokaze déboula dans la salle et remarqua que l’aventurier était LONEL !
SOYOKAZE : Crétin !! Tu n’arrives même pas à te souvenir du scénario que t’as écrit il y a 3 mois ! Correction : le carnet était dans ma chambre, dans une commode et on découvre que c’était BALEXIR l’aventurier ! Pff … C’est pas trop tôt en tout cas ! Abrège la prochaine fois !
XIN EOHP : Bon bah voici la suite !

GN N°121 – PERIPETIE ET VOLTE-FACE PART. 2
Le soir était tombé, la pleine lune se reflétait à travers les barreaux du cachot au fond du château du Dr. Xin sur une petite flaque isolée de la cellule de de l’aventurier. L’aventurier désorienté continuait à se remémorer sans cesse la scène l’ayant amené à sa situation actuelle. Il ne comprenait pas non plus que visiblement la prêtresse Soyokaze le connaissait. Mais notre voyageur lui n’avait toujours pas retrouvé la mémoire. Il voulait des explications à tout prix. Il décida d’attendre que Soyokaze vienne l’interroger quand elle sera libérée de ses tâches quotidiennes.

Ce temps d’attente lui servit pour réfléchir sur ce mystère. Plus il y pensait, plus ses doutes se confirmèrent. « Pourquoi un simple carnet est-il si bien gardé ? Que peut-il contenir pour que je mérite telle punition ? Cela n’a aucun sens ! »se dit notre homme. Alors qu’il faisait les cent pas dans sa cellule, de la lumière provenant d’une torche se rapprochait. Une ombre apparue et révéla son identité lorsqu’elle arriva devant les barreaux du prisonnier : c’était le vieil homme à la carte ! Malgré l’obscurité, ses lunettes sombres étaient toujours sur son nez, allez savoir pourquoi.

VIEIL HOMME :  Mon garçon, tu as l’air d’être dans une sale posture !
AVENTURIER :  Papy lunetté ! Mais enfin que se passe-t-il ? Pourquoi la prêtresse me connait ? Que contient ce fameux carnet ? Et comment diable avez-vous pu entrer ici ?!
VIEIL HOMME : La raison de mon passage jusqu’ici est sans importance. Non, l’essentiel est que cette prêtresse est définitivement louche. Ne l’écoute pas, je suis certain que ton nom n’est pas Balexir. Tu es un aventurier connu de la région par tes exploits mais tu n’es pas originaire d’ici et ton nom nous est vraiment inconnu. Tout ceci n’est que des salades de la part de cette hystérique !
AVENTURIER : Que devons-nous faire alors ?
VIEIL HOMME : Tout d’abord je vais te faire sortir de là. Je sais que la clé est cachée en-dessous de ce pot de fleur là-bas.
AVENTURIER : (Quoi ? Encore un pot de fleur ?)
VIEIL HOMME : Ensuite il faut vraiment récupérer ce carnet. Tout le mystère sera résolu quand nous découvrirons son contenu. Je vais monter la garde dans le hall et toi tu vas aller le chercher. Le Dr. Xin et Soyokaze pourraient revenir à tout moment.

Notre voyageur ainsi libéré, celui-ci était déterminé à découvrir ce que cache ce bien mystérieux carnet tant convoité. Le vieil homme faisait le guet près des escaliers pendant que l’aventurier grimpait à tout vitesse (et avec maximum de discrétion) les trois étages. Arrivé dans la chambre de Soyokaze pour la seconde fois de la journée, l’aventurier trouva exactement au même endroit le fameux carnet. « Elle est sérieuse ? Elle n’a pas changé de cachette ? Et pareil pour la clé ? Je devrais lui laisser un mot en partant pour lui dire d’améliorer sa sécurité. C’est que j’ai un bon mot quand même … » se dit-il.

Le carnet avec lui, le voyageur redescendit en tout hâte. Toutefois, il arrêta sa marche après avoir entendu des voix dans une salle du premier étage. Curieux, celui-ci s’approcha en toute discrétion près de la porte entrouverte. Ce n’était pas que des voix qu’il entendait, c’était des cris. Quatre personnes étaient présentes autour d’une large table arrondie. Il reconnaissait au premier coup d’œil la prêtresse Soyokaze et le Dr. Xin mais les deux autres protagonistes de la discussion ne lui était pas familier. Il y avait une jeune femme de la même tranche d’âge que le Dr. Xin et la prêtresse, drôlement vêtue d’une luxueuse rose orange et d’une tiare dorée incrustée de diamants. Le second personnage était un homme un peu plus âgé, un costume bien taillé et pipe au bec, visiblement un homme de grand goût. La discussion était très animée.

SOYOKAZE :  NON NON ET NON !! Jamais je ne publierais ça ! Ce n’est aucunement professionnel ! Raaaahhhh on va encore avoir du retard pour ce numéro !!
DR. XIN :  C’est pas comme si on avait du retard à chaque fois alors un peu plus ou un peu moins ça ne changera rien …
SOYOKAZE : Et on se demande après à cause de qui !
DR. XIN : Tu te rends compte qu’on vient de sortir un nouveau numéro il n’y a pas si longtemps que ça ? On a le temps ! No stress !
SOYOKAZE : Grrrrr … Asahi ! Réagit toi aussi ! T’es pas sensée être une reine ? Tu dois pouvoir faire quelque chose pour le bouger un peu !
ASAHI (désintéressée) :  Je le soutiens moralement ~~
DR. BERSY : J’aimerais faire une petite remarque : le soutien moral et psychologique est tout aussi important que le soutien physique, c’est un facteur essentiel dans la formation d’une unité sociale et efficace
DR. XIN : Voilà, écoutons notre expert en psychologie ! Ça c’est un vrai gars ce M. Bersy !
SOYOKAZE : FOUTAISE ! Déjà que j’aurais pas dû accepter son torchon la dernière fois sur l’analyse des criminels d’Ace Attorney, je ne ferais pas deux fois la même erreur !
DR. BERSY : Mais voyons Dame Soyokaze ! Mes analyses sont tout à fait pertinentes, et les sujets plaisent, ils font fureur ! Un sujet sur les voyages, un autre sur la politique, un sur les études professionnelles, un sur le sens de la vie
ASAHI : Mais il n’est pas juste analyste criminel de base le Dr. Bersy ?  
DR. XIN : Disons qu’on manque de spécialistes dans la région, tant qu’il y a écrit analyste ou spécialiste sur le papier ça fera vendre quoi qu’il arrive !
SOYOKAZE (agacée par l’insistance de Bersy) : Non c’est non pour la dernière fois !
DR. BERSY : MAIS ! J’avais aussi en tête un sujet sur le violet, la couleur symbolique de Phoenix Wri-
SOYOKAZE : DEHORS !
(Le Dr. Bersy sort de la pièce)
ASAHI : Ô mon grand Roi Xin, j’ai une petite question : pourquoi ce n’est pas Votre Seigneurie qui s’occupe de l’organisation du journal royal aujourd’hui ?
DR. XIN : La flemme.
SOYOKAZE : Parce que c’est un incapable.
DR. XIN : Nous sommes au moins d’accord sur ce point !
SOYOKAZE : Génial ! Maintenant je pense que tu as du boulot non ?
DR. XIN : Je dois aller changer les draps du lit royal c’est vr-
SOYOKAZE : Chaussure, calepin et hop au village misérable ! Tu peux emmener ta petite sous-prêtresse Verte si tu veux pour t’accompagner mais je veux un rapport sur les débats en ville autour de l’adaptation animée d’Ace Attorney dans une heure !
DR. XIN : Sous-prêtresse ?!
SOYOKAZE : Yep, car je suis la seule et l’unique prêtresse en ce monde, qu’importe ce que tu dis :okay:
(Le Dr. Bersy apparait, sa tête visible depuis la porte entrouverte)
SOYOKAZE : AAAAHHHHHHH !
DR. BERSY : Hum, une dernière petite chose me turlupinait depuis quelques temps. J’ai juste une toute petite question et après je m’éclipse
SOYOKAZE : Ne me faites pas sursauter comme ça ! Bon, dépêchez-vous !
DR. BERSY : Eh bien, je me demandais comment, mon brave confrère Docteur qu’est Xin a pu se payer un tel luxueux château …
DR. XIN : L’argent des lecteurs, ça rapporte très gros tu sais.
DR. BERSY : En vrai ?
SOYOKAZE (à bout de nerf) : Il a piqué le château à Ike et Kratos Wright après leur départ pour un tour du monde pour une durée indéterminée, voilà !
DR. XIN : Précise quand même qu’il était délabré et insalubre et qu’on a dû tout rénover et agrandir !
ASAHI : Ô ma chère Dame Soyokaze, j’avais encore quelques questions à vous poser par ailleurs ~~
DR. BERSY : Eh ben si cette réunion se tient toujours, j’ai encore quelques petites questions et remarques à vous faire partager, sans vouloir être insistant bien évidemment
SOYOKAZE : C’est pas vrai :choc:

Pour le voyageur, il était évident que la discussion n’était pas prêt de se terminer avant un moment. C’était la situation parfaite pour s’échapper ! Il descendit pour de bon les escaliers et retrouva le vieil homme. Ils sortirent par la porte de derrière, utilisèrent la même corde qu’à l’aller pour les grilles s’éloignent du château. Les deux protagonistes partirent en direction de Gourdy-Town.
Après de longues minutes de marche, ils tombèrent en chemin sur un petit stand un peu délabré, faite de planches fixées de façon aléatoire et de vieilles toiles de tente. L’aventurier s’arrêta, curieux.

AVENTURIER : Qu’est-ce que c’est que ça ? Un SDF qui dort en pleine forêt ?
VIEIL HOMME : Ah non, pas du tout. C’est seulement jonrod, l’un de nos musiciens les plus talentueux mais développeur de jeux-vidéos à ses heures perdues, qui a commencé un appel aux dons et mendie quelques sous un peu partout pour créer avec l’un de ses amis d’une autre région un jeu, vridniX si ma mémoire est bonne. Une histoire d’alien bizarroïde orange à trois pattes qui sauve le monde, ils ne savent plus quoi inventer les jeunes de nos jours …
AVENTURIER : Et il pense trouver des gens en pleine forêt ?!
VIEIL HOMME : Oh tu sais il n’a pas forcément toute sa tête ce bougre. Mais son affaire marche bien tu sais !
AVENTURIER : Eh bien, après un kiosque à journaux, ceci ! Cet endroit est plein de surprises …

Nos deux protagonistes laissèrent quelques pièces sur le comptoir et reprirent leur chemin. Peu après, à la sortie de la forêt, l’entrée village apparue devant eux. Ils pénétrèrent alors dans Gourdy-Town. Plusieurs villageois étaient occupés à l’extérieur à détacher banderoles et drapeaux utilisés lors de l’Euro 2016 de football, euphorie de la compétition qui avait gagné toute la ville. Un peu plus loin, dans le parc, l’exaltation était à son maximum, non pas pour la compétition déjà terminée mais cette fois pour la sortie du sixième opus de leur saga de jeux-vidéos préféré : Ace Attorney – Spirit of Justice. Depuis l’annonce de la sortie du jeu en Septembre prochain dans leur contrée, les rumeurs et discussions vont bon train au sein de la population. Des débats autour d’une « troisième trilogie » pour la série étaient déjà sur toutes les lèvres.

L’aventurier et le vieil homme passèrent ensuite à côté de la zone résidentielle de la ville. Ils purent apercevoir Hunty, le maire adjoint, en train de faire visiter la ville et leur habitation aux deux nouveaux Gourdiens arrivés entretemps, hamza27 et Skohell avant un petit discours à la grande place de Gourdy-Town. Une place qu’atteignirent les deux hommes. Elle était très animée pour une fin de journée. Le vieil homme expliqua rapidement que c’était une tradition dans ce village de faire une très grande fête d’anniversaire pour plusieurs villageois en même temps. C’était monnaie courante. Et aujourd’hui étaient fêtés notamment les anniversaires de Balexir, ken69, Muse, Yeki, jonrod ou encore de Dame Soyokaze qui arriverait à la fin de la fête. Mais surtout c’était aussi l’anniversaire du maire de Gourdy-Town, Arty Zayox.
Tout le monde avait laissé un petit mot destiné au maire dans une large boite en verre qui lui serait transmis à la fin de son discours. L’ambiance était détendue sur cette place et notre voyageur souhaitait en profiter lui aussi. Mais avant cela, le vieil homme demanda au voyageur de lui remettre le carnet et s’occuper de la suite. Ce dernier donna sans hésitation l’objet à son compagnon de fortune. Soudain, celui-ci se mit à rire bruyamment.

AVENTURIER : Que se passe-t-il papy lunetté ? Pourquoi un tel rire ? Qu’y-a-t-il de si marrant ? J’ai quelque chose sur le nez ?
?????????? : HAHAHAHA, merci bien mon petit Balexir ! Grâce à toi, notre plan a marché comme sur des roulettes !
AVENTURIER : Comment ?! Je ne comprend pas vieil homme. Et puis je croyais que je ne m’appelais pas Balexir !
?????????? : Je ne suis pas un vieil homme man !

Le vieil homme se mit d’un coup à retirer sa veste verte et sa cape noire, révélant un costard rouge flambant neuf. Et, à la grande surprise de l’aventurier ensuite, il retira sa perruque, dévoilant une large coiffure blonde puis enleva sa moustache foisonnante. Enfin, il appuya sur l’arrière de ses lunettes pour faire apparaitre une extension à celle-ci et révéler la forme finale de notre homme. C’était Yumil, le bras droit du Dr. Xin !

YUMIL : Mouhahahaha pauvre idiot ! Je ne pensais pas que tu tomberais aussi facilement dans le panneau ! Même mon cousin de 2 ans aurait compris dès le départ.
BALEXIR : Mais ! Mais ! Mais ! Je ne comprend strictement rien à ce qu’il se passe ici !! :choc:
YUMIL : Ecoute-moi bien car je ne le répéterais pas : t’as été manipulé mon grand. C’est tout, accepte-le.
BALEXIR : Mais ! Mais ! Bouhouhouhou, je ne suis pas un vrai explorateur renommé au final ?      
YUMIL : T’es aussi explorateur que Twilight est un chef d’œuvre intemporel.
BALEXIR : Je suis perdu  

Sur cette dernière remarque fracassante, Yumil se dirigea en direction de la mairie et le pire se produisit pour une telle journée qui était pourtant sous le signe de la joie. Ces documents dans le carnet contenaient des informations tellement compromettantes sur Arty, le chef du village et Hunty, son chef-adjoint, que tous les habitants furent choqués et indignés. La colère gronda, le peuple se sentant trahis. Ils demandèrent la démission immédiate de leur chef et de son bras droit, certains réclamaient même leur tête. Il était évident que c’était un coup bien préparé par le Dr. Xin et Yumil. Son plan continua comme il l’avait prédit : les deux ex-chefs furent chassés du pouvoir, contraint de rejoindre une autre région. Le Dr. Xin quant à lui hérita à l’unanimité du poste de chef du village, faisant de Yumil le chef-adjoint. La foule était ravie d’avoir nettoyé l’illégalité au sein du pouvoir en place. La fête d’intronisation du désormais Grand Xin Ier (titre auto-proclamé) n’en fut que plus grande et joyeuse.
Pour Balexir, celui-ci était au fond du trou, incapable de réagir. Lui qui a été dupé tout le long, rendu amnésique pour faire le sale boulot et ne pas éveiller les soupçons. Durant plusieurs semaines, Balexir broya du noir, se sentant coupable de la situation. Mais il ne pouvait rien faire seul face à la puissance qu’exerçaient les deux hommes sur Gourdy-Town. Mais un matin, alors qu’il dormait sous un pont, après s’être empiffré de Potatoes et McFlury d’une certaine marque de restauration rapide pour oublier ses peines, une main se tendit vers lui lors de son réveil.

?????????? : Je vais t’aider à réaliser ta vengeance Balexir …

TO BE CONTINUED …
Écriture : Xin Eohp
Scénario : Soyokaze, Xin Eohp
Dessins : Soyokaze
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s